CM1 de Mr Lebredonchel, solution des enquetes de Samet et Cansù, et quelques autres enquêtes.

Publié le par Ecole Victor Hugo L'Aigle

Enquête de Samet, solution :

C’est sûrement la chèvre la coupable, parce qu’elle avait des talons. Plus tard, elle avoua qu’elle voulait se venger parce qu’un jour, le loup avait avalé ses petits et elle n’avait jamais pu le pardonner.


Enquête de Cansù, solution :

L'inspecteur Gadget dit alors «le coupable est l'agneau car il n’y a que lui qui a touché le vase.»

Mr. Lapin demanda «Pourquoi as-tu fait ça?»

Mr. Agneau «j'aimais énormément ce vase!»

Et la police l'arrêta.



Enquête de Laurie :

Enquête chez Monsieur Lapin

 

            Le Loup avait toujours était humilié par tous les personnages des contes. Il avait annoncé son désir de vengeance, et tout le monde effrayé, s’était réfugié chez Monsieur Lapin.

            Quand le Loup arriva chez Monsieur Lapin, celui-ci était entouré de La Chèvre et de ses sept chevreaux, des trois Petits Cochons, du petit Agneau, de Pierre et du Petit Chaperon Rouge. Tous ensemble, ils lui sautèrent dessus, et ils lui proposèrent de le libérer et de manger un repas végétarien avec eux en échange de sa promesse de ne plus jamais leur faire de mal.

            Tout le monde passait une bonne soirée, le Loup se montrait charmant. Pour amuser ses nouveaux amis, il racontait une histoire qui fait peur quand soudain, la lumière s’éteignit et quand elle se ralluma, Pierre vit que son bouchon avait disparu de son fusil. Monsieur lapin appela l’inspecteur Lafouine et il interrogea les suspects :

 

Les trois petits cochons dirent qu’ils remuaient la salade.

 

Ensuite le petit chaperon rouge et la chèvre déclarèrent qu’elles avaient discuté.

 

Ensuite les 7 chevreaux bêlèrent qu’ils étaient restés assis.

 

Après l’agneau hoqueta qu’il avait bu trop de vin.

 

Après Pierre et le loup dirent qu’ils étaient en train de manger.

 

Enfin monsieur lapin répondit qu’il avait rouspété l’oie qui s’était jetée sur sur une salade composée.

 

A la fin, Pierre ajouta qu'il avait entendu des  bruits de sabots.

 

Alors, l’inspecteur Lafouine se dit qu’il avait découvert les coupables.

 


Enquête de Walid



Enquête chez Monsieur Lapin

 

            Le Loup avait toujours été humilié par tous les personnages des contes. Il avait annoncé son désir de vengeance, et tout le monde effrayé, s’était réfugié chez Monsieur Lapin.

            Quand le Loup arriva chez Monsieur Lapin, celui-ci était entouré de La Chèvre et de ses sept chevreaux, des trois Petits Cochons, du petit Agneau, de Pierre et du Petit Chaperon Rouge. Tous ensemble, ils lui sautèrent dessus, et ils lui proposèrent de le libérer et de manger un repas végétarien avec eux en échange de sa promesse de ne plus jamais leur faire de mal.

            Tout le monde passait une bonne soirée, le Loup se montrait charmant. Pour amuser ses nouveaux amis, il racontait une histoire qui fait peur quand soudain, la lumière s’éteignit .L’agneau alla chercher ses outils et une heure après, la panne fut réparée. Les chevreaux dirent alors qu’il manquait une personne. C’était le chevreau numéro 1. La mère du chevreau se mit à pleurer. Mr lapin décida de mener l’enquête.

Mr lapin trouva des empreintes de bottes en cuir. Maintenant Mr lapin pouvait passer à l’interrogatoire :

Les chevreaux passèrent en premier. Ils dirent qu'ils étaient sous la table avec le loup car ils avaient eu peur. Ensuite, ce fut au tour du Chaperon rouge qui dit qu'il attendait devant la porte des toilettes car il y avait la chèvre. Ensuite, ce fut au tour de la chèvre. Elle dit être allée aux toilettes alors que le Chaperon attendait. Mr lapin appela Pierre pour l'interrogatoire. Il dit être allé dehors pour prendre l'air car il faisait chaud. Ce fut au tour du loup. Il affirma s’être réfugié sous la table avec les chevreaux car eux aussi ils avaient eu peur. Les derniers furent les cochons. Ils dirent qu’ils mélangeaient la salade. Alors, monsieur Lapin se dit « je crois que je connais le coupable ».

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article